Ma surjeteuse

Ah la Surjeteuse...

 

 

Si elle n'existait pas, je pense qu'il faudrait l'inventer. Je l'ai acheté en me disant : "Bon ça me servira à faire des finitions propres" mais maintenant, je ne pourrais plus m'en passer. 


Une surjeteuse, c'est quoi ?

 

Une machine qui permet de couper (pas 10 cm, mais quelques millimètres) du tissu, de coudre et de surjeter en même temps.

Un gros gain de temps pour des finitions impeccables.

 

Après plusieurs heures de recherche sur internet et un petit tour en magasin, j'ai choisi et j'ai acheté la Brother 3034D

 J'ai opté pour ce modèle pour plusieurs raisons.

 

Le couteau est rétractable. Oui, une surjeteuse, ça permet de couper le tissu. Mais pour certaines coutures, j'ai besoin d'enlever le couteau. C'est un gros point positif.

 

L'enfilage...un vaste programme pour beaucoup de surjeteuses et de débutantes. Pas pour celle-là. L'enfilage est tracé le long de la machine, il n'y a qu'à suivre tranquillement le chemin indiqué. Au besoin, le Cd d'utilisation nous explique cela en détail aussi.

J'ai dû mettre 5 minutes max à enfiler la première fois.

 

C'est une surjeteuse 4 fils, qui permet l'utilisation de 3 fils (pour faire des roulotés par exemple) ou 4.

 

Et pour finir, elle est vendue avec un bac de récupération de tissus qui se glisse sous elle. Très pratique pour ne pas en mettre partout.

 

Pour moi, acheter une surjeteuse, c'est l'adopter.

Écrire commentaire

Commentaires : 0